Planète Publique est au service de l’amélioration des stratégies de politiques publiques et des stratégies des acteurs associatifs et privés en faveur du bien commun.
Notre cœur de métier est l’évaluation de politiques publiques et de programmes, c’est-à-dire le jugement de valeur argumenté sur ces actions.

Découvrez Planète Publique

Nos outils sont nombreux et diversifiés en fonction des techniques d’animation utilisées et des effectifs mobilisés. Ceci nous permet de construire des stratégies de concertation sur mesure adaptées aux enjeux de chaque projet.

Participation Citoyenne

Les dispositifs de participation citoyenne 

Rassemblant des citoyens « ordinaires » souvent tirés au sort et accordant une place centrale à l’appropriation de la problématique par les participants avant d’élaborer une position commune.

Conférences de citoyens

 

Permettre à des personnes tirées au sort, non spécialistes d’un sujet, de se prononcer sur une question publique – généralement controversée, de manière à éclairer la prise de décision.

3 étapes clés : la formation des participants au sujet,  la tenue d’audition (publique) d’experts et de parties prenantes et la formalisation d’un Avis restituant la position du groupe

  10 à 30 personnes

3 à 4 journées réparties sur 2 à 3 week-ends

Panels ou ateliers citoyens

 

Ces dispositifs rassemblent un panel de citoyen diversifiés, non experts permettant l’élaboration d’un avis reposant principalement sur l’expertise d’usage des participants. S’ils s’inscrivent dans la même approche que la Conférence de Citoyens, ces dispositifs renvoient généralement à une mise en œuvre moins formalisée et plus légère.

15 à 30 personnes

1 à 3 journées réparties sur plusieurs soirées / week-ends

Town meetings

 

Permet de faire s’exprimer un grand nombre de participants en même temps grâce à la mise en place d’ordinateurs et outils connectés ensemble facilitant la remontée d’information et la synthèse des idées en direct. Grâce à une séquençage minutieux des problématiques à traiter, les participants peuvent à la fois exprimer leurs idées à l’échelle de la table, puis à l’échelle de la salle (restitution collective) et enfin individuellement grâce au vote électronique de priorisation proposé à la fin de chaque séquence de travail.

Plusieurs dizaines à plusieurs milliers

  Généralement 1 journée

Forums Citoyens

 

Le forum citoyen constitue une déclinaison de l’Atelier citoyen par une démultiplication de ses participants, de plusieurs dizaines à une centaine, à qui on propose de travailler collectivement sur une question de politiques publiques. Une progression précise de la réflexion est proposée aux participants pour leur permettre d’en explorer les différentes dimensions.
Les réflexions sont essentiellement menées en sous-groupes pour préparer des temps de délibération en grand groupe. L’équipe d’animation se charge de la rédaction d’un avis citoyen « martyre » retravaillé avec les participants en ateliers d’écriture ou à distance après la démarche.

  40 à 100 personnes

  1 à 3 jours

Dialogue Public

Les outils d’animation du dialogue public

Pouvant prendre des formats différents, des plus classiques aux plus originaux, ils mêlent souvent les publics dans une logique d’échanges sereins et d’intelligence collective.

Réunions publiques et conférences-débats

 

Ces réunions généralement informatives ont un rôle crucial au lancement des démarches de concertation : elles permettent de transmettre aux participants les éléments clés sur un sujet et ses échéances, puis d’ouvrir un débat basé sur les premières réactions des participants.
Classique et assez descendante, la réunion publique peut néanmoins être réinventée pour permettre une plus grande interactivité par des moyens technologiques (questions sms, application participatives…), de communication (vidéos…) et d’animation (intégration de temps de travail en petits groupes…).

10 à 100+

2 Heures

Cahier de concertation

 

Incontournable de toute concertation réglementaire, ce cahier permet d’expliciter la démarche de concertation initiée et les hypothèses de travail à concerter (propositions d’aménagement de l’espace public, expérimentations à mener …) sur lesquels les citoyens sont amenés à donner leur avis.
Cartes, infographies, images d’ambiances pour illustrer le projet à concerter… nous en faisons des documents très pédagogiques. Mais parce qu’il est obligatoire, il est souvent peu considéré dans les stratégies de concertation.  A l’heure de la réalité augmentée et du numérique, voilà bien un outil à réinventer ! On a plein d’idées, parlons-en…

Destiné à tous les publics

Consultable tout au long de la démarche de concertation

Ateliers participatifs

 

L’atelier participatif vise à faire émerger une réflexion collective à partir d’un groupe de participants de natures diverses (militants, simples habitants, parties prenantes…) sur le temps d’une réunion. Partir des préoccupations de chacun pour partager un diagnostic est une première étape avant de monter en généralité et de chercher collectivement des solutions.

Travaux sur cartes, sessions en sous-groupes, mise en situation… les techniques sont nombreuses pour permettre à tous de s’exprimer et de s’écouter. Moins que de chercher un consensus, il s’agit surtout de mettre autour de la table toutes les sensibilités et d’expliciter les différences de position.

  10 à 100+

3 Heures

World café

 

Utiliser l’intelligence collective pour concevoir ou améliorer un projet : tel est l’ambition d’un World Café.
Réunissant de 20 à 1 000 participants, ces derniers travaillent par table en petit groupe chacun sur une thématique/problématique bien spécifique. Un animateur (« hôte ») est présent à chaque table. A intervalle de temps régulier, les participants changent de table pour confronter leurs travaux au regard des autres participants. L’hôte se charge alors de faire le relais des travaux entre les groupes en vue d’une restitution collective à l’issue de l’atelier.

  20 à 1000+ 

  3 Heures

Forums ouverts

 

Dans un forum ouvert, les participants sont complètement acteurs du dispositif. Ils vont même jusqu’à en fixer le programme le jour J (dans la limite du thème prédéfini quand même !). Les participants sont libres de proposer en début de Forum des sous-thèmes qu’ils souhaitent travailler avec le groupe. L’animation de ces sessions est prise en charge par les participants eux-mêmes. Des temps de restitution des différentes sessions parallèles sont organisées au cours de la journée pour partager et mettre en relation les différentes réflexions.

  20 à 100+ 

  1 journée

Concertation

Les dispositifs de concertation en proximité

Avec ces outils, il s’agit d’aller au plus près des publics, notamment éloignés, pour susciter plus directement leur participation ou encore d’animer la réflexion en partant directement des usages.

Débat mobile, Interpellations sur l’espace public

 

Aller directement interpeler les participants sur l’espace public. Imaginés pour des participants de passage qui n’avaient pas prévu de participer au départ, ces dispositifs sont simples, attractifs, ludiques… (installations provisoires facilitant la projection des passants, mini ateliers de 15 min, murs d’expression, questionnaires, « vidéomaton », boitiers de vote pour départager différents scénarios…).
Ces approches sont davantage de nature à recueillir l’opinion des personnes ainsi interpellées mais elles peuvent également constituer un premier échange destiné à se poursuivre de manière plus posée sur place (stand…) ou ultérieurement (recrutement de panélistes pour un panel citoyen, réunion publique…). Dans tous les cas, le protocole d’observation et de recueil des réactions doit être précisément arrêté pour en permettre une exploitation utile à la concertation et au projet.

Illimité

1 ou plusieurs demi-journées, idéalement à des heures différentes et en des lieux choisis

Visites-Ateliers ou visites-débats

 

Ce dispositif mêle un temps de visite d’un lieu du projet concerté et un temps d’échanges, généralement sous la forme d’un atelier participatif. La visite, réalisée avec un guide « spécialiste » a une vocation informative et pédagogique sur le projet concerté. C’est le temps des explications et des questions pour bien comprendre. Dans la foulée, un Atelier participatif est proposé pour creuser les questions mises à la concertation. C’est le temps du positionnement et de la recherche collective d’amélioration.

10 à 20 par groupe de visites

3 Heures

Diagnostic en marchant

 

Permettant de susciter l’expression et le débat dans l’espace public afin de déceler les usages et les points de blocage rencontrés et d’aboutir à un diagnostic partagé, in situ, à forte vocation opérationnelle. A travers un parcours prédéterminé, le diagnostic en marchant peut regrouper des usagers différents d’un lieu et peut aller jusqu’à la définition d’un plan d’actions. Relevant d’un caractère moins formel qu’une réunion ou un atelier, la parole des participants apparaît plus facile et circonstanciée.

  20 par groupe de visite

2h à une demi-journée

Ateliers centrés sur les usages

 

Ces dispositifs sont construits exclusivement sur l’expertise d’usage des participants en interpellant directement leur quotidien, en leur demandant de tester des situations nouvelles pour eux ou encore se projetant dans de nouvelles manières d’aborder leurs pratiques quotidiennes. Sans constituer des ateliers de design en tant que tels, ils s’inscrivent dans la même approche d’une réflexion partant non pas des enjeux « institutionnels » du projet mais des pratiques et besoins de ses bénéficiaires.

  15 à 30

  2h à 4h

Dispositifs numériques

Les dispositifs numériques

Permettant de nouvelles formes de participation et de toucher le plus grand nombre avec l’appui de campagnes de communication digitale.

MOOC citoyen

 

Permettre un débat éclairé à grande échelle, en simultané, et auprès d’une très large variété de participants grâce à la souplesse des outils numériques. Le MOOC participatif se fonde sur la réalisation d’un MOOC retraçant en différents épisodes les tenants et aboutissants d’un projet, programme, plan en constitution. Il cherche à concilier une exigence dans la formation des participants, une recherche de forte mobilisation pour une expression la plus ouverte et la plus large grâce aux outils de la civictech.

Illimité

Plusieurs semaines à raison de 2 à 3 modules par semaine

Plateformes en ligne et intégration des outils de la civictech

 

Développer des outils civictechs n’est pas notre métier mais savoir quand c’est utile de les mobiliser (et quand ils n’apporteront pas grand-chose), oui ! Indépendant vis-à-vis des acteurs de la civictech et sans avoir besoin de vendre notre propre plateforme, nous connaissons les solutions disponibles sur le marché et savons les intégrer aux stratégies de concertation que nous proposons et en assurer la mise en œuvre. La question de l’animation en ligne est ainsi centrale : il ne suffit pas d’avoir une plateforme, il faut la faire vivre et animer les débats. Nous savons également exploiter ces matériaux ainsi collectés et les verser au bilan de la concertation.

Illimité

Plusieurs semaines à plusieurs mois

Mobilisation des outils numériques dans nos dispositifs présentiels pour plus d’interactivité

 

Le numérique peut aussi être utile en complément de démarches en présentiel. Sans tomber dans le gadget, nous avons régulièrement recours à différents outils numériques pour dynamiser nos réunions et en accroître le potentiel d’expression et d’interaction. Les outils numériques peuvent également être utiles pour prolonger ou compléter les débats en présentiel (plateformes partagées, session « live » en ligne entre deux réunions, réunions ouvertes à des participants à distance…). Là encore, quand ils apportent quelque chose à la démarche, nous n’hésitons à mobiliser ces outils !

  Entre 50 et 1000 en fonction des outils

Tout type d’évènement

Voir nos réalisations